A propos

Les liens indissociables qui unissent Thiers et Laguiole, sont historiquement prouvés et datent du milieu du XIXème siècle, période d’apparition du couteau Laguiole et de sa forme particulière bien reconnaissable.

Couteau Laguiole Thiers

Ces liens ancestraux ont permis, après un arrêt de la production coutelière à Laguiole de 1914 à 1985, la réimplantation d’établissements couteliers de qualité sur place grâce au formidable dynamisme des élus traduit entre autres par le transfert d’une usine de Thiers à Laguiole en 1987.

A noter également en 1992, l’apport du savoir-faire très haut de gamme sur Laguiole avec l’arrivée en provenance de Thiers d’un MOF formé à la Maison des Couteliers de Thiers (établissement de prestige de la coutellerie thiernoise et dont les principales missions sont la formation, la production haut de gamme et la sauvegarde des techniques et des métiers indispensables à la création coutelière).

A ce jour, environ 70 entreprises (une douzaine implantées à Laguiole et ses alentours et une soixantaine sur le bassin coutelier de Thiers) produisent ou participent directement à la production du Couteau Laguiole.

Toutes ces entreprises, souvent familiales, souvent transmises de génération en génération, entretiennent un savoir-faire traditionnel de coutellerie, véritable patrimoine culturel, dont les historiens trouvent des traces avant le XIVème siècle dans la ville de Thiers – devenue depuis deux siècles la capitale de la coutellerie française –  et à Laguiole dans la première moitié du XIXème siècle.

Pour défendre et promouvoir ce bien commun qu’est le « Couteau Laguiole », pour rassembler et défendre les acteurs qui fabriquent l’ensemble de leurs gammes laguioles à Laguiole et à Thiers face aux couteaux « laguiole » d’importation, pour maintenir et développer les emplois locaux, l’association CLAA (Couteau Laguiole Aubrac Auvergne) a été créée début 2015.

Conformément à la loi, CLAA a élaboré un cahier des charges spécifique afin de le soumettre à l’homologation de l’INPI et devenir l’Organisme de Défense et de Gestion de l’IG « Couteau Laguiole ».

Ainsi, CLAA porte le projet d’une IG « COUTEAU LAGUIOLE » commune aux deux territoires de fabrication que sont ceux de Laguiole et Thiers, indiscutablement liés depuis plus de 150 ans dans une même aventure humaine, une aventure concrétisée dans un bien à l’origine partagée, porteur d’un savoir-faire traditionnel coutelier unique, un bien qui – en vérité – n’appartient ni à l’un ni à l’autre mais aux deux.

Saisissons donc cette opportunité historique de mettre en œuvre une Indication Géographique « Couteau Laguiole » commune qui ne stigmatise pas Laguiole ou Thiers ; une IG vérité dont nos aïeux seraient fiers, tournée vers l’avenir, créatrice d’optimisme et d’emploi ; une IG « couteau Laguiole » constructive, véritable booster économique ; une IG qui anéantisse une bonne fois pour toute la confusion entretenue par certains d’une guerre supposée de Laguiole avec Thiers bien loin de la réalité du terrain et du monde; une IG qui nous permette de nous démarquer ensemble face à la concurrence internationale en provenance des pays à bas coûts ; une IG qui informe de la réalité de la fabrication du produit et redonne entière confiance aux consommateurs pour le bien de toute une filière.

L’association « CLAA », est constituée de plus de 40 professionnels impliqués dans la fabrication du couteau laguiole. Nous sommes fiers de nos entreprises qui travaillent ensemble depuis plus de 150 ans. Inexistante pendant des décennies, la fabrication « à Laguiole depuis 1985 » a été permise grâce au transfert de machines et de savoir-faire en coutellerie traditionnelle et d’Art depuis le bassin de Thiers où la fabrication de « laguioles » n’a jamais cessé. C’est en additionnant les efforts de production (savoir-faire) mais aussi de marketing (faire-savoir) que les couteliers d’Aubrac et d’Auvergne ont réussi à faire connaître et à vendre dans le monde entier le couteau laguiole. Le « CLAA » a pour but de défendre et de promouvoir notre célèbre couteau, les emplois locaux et les acteurs du territoire « Laguiole/Thiers » qui fabriquent l’ensemble de leurs gammes laguioles sur ces deux zones indissociables.

Le couteau laguiole représente une place extrêmement importante chez les fabricants et sous-traitants de coutellerie française avec une soixantaine d’acteurs directement concernés sur le bassin de Thiers et une douzaine sur la région de Laguiole.

Les chiffres nous prouvent d’ailleurs que le couteau laguiole est un pilier essentiel de la coutellerie française.

Le but de l’association est, entre autre, de faire bloc vis-à-vis du reste du monde pour :

  • redonner confiance et rétablir l’image du laguiole auprès des revendeurs et des consommateurs,
  • Rétablir la réalité de la fabrication du couteau laguiole  auprès des médias trop souvent influencés et portés pas les effets d’annonce, 
  • en terminer une bonne fois pour toute avec les guéguerres Laguiole/ Laguiole et Laguiole/Thiers préjudiciables à tous.
  • permettre aux acteurs de se concentrer sur leur savoir-faire, leur travail et la commercialisation de leurs produits plutôt que de se perdre en procès et procédures devant les tribunaux entre collègues,
  • In fine, convaincre ces quelques entreprises qui désirent une IG « sans Thiers » de rejoindre les partisans d’une IG commune fondée sur plus de 150 ans de relations privilégiées :  seule issue possible pour un avenir constructif et porteur de développement.